charles-dow-théorie-tendance-bourse

Qu’est ce que la théorie de DOW ?

La théorie de Dow est un concept bien établi dans le monde de la finance, malgré son origine remontant à plus d’un siècle, avec son développement associé au Dow Jones. Cette théorie conserve sa pertinence actuelle et peut être appliquée à divers types d’actifs, y compris les plus récents tels que les cryptomonnaies. Elle est également à la base de concepts essentiels tels que les vagues d’Elliot, les retracements de Fibonacci, et l’accumulation et la distribution (A/D). La théorie de Dow est une approche d’analyse technique qui a été introduite par Charles Dow, le fondateur du Wall Street Journal et de Dow Jones & Company. Charles Dow a joué un rôle majeur dans la création de l’indice Dow Jones des transports (DJT) et de l’indice Dow Jones des valeurs industrielles (DJIA). L’essence de la théorie de Dow repose sur l’observation du comportement des tendances du marché. Selon ce système, il est recommandé d’acheter lorsque le marché est en tendance haussière et de vendre lorsque le marché est en tendance baissière.

Les 6 principes de la théorie de DOW sont des concepts fondamentaux de Charles DOW. La théorie du Dow repose sur l’hypothèse de l’efficience des marchés, selon laquelle les prix tiennent compte de tout ce qui se passe dans l’économie. Elle établit également une corrélation entre les moyennes et les tendances, et si l’une des moyennes est plus élevée que son précédent sommet, le marché est dans une tendance haussière. La théorie de Dow parle également de corrélation entre les différents indices en termes de prix et de volume. La première application de la loi de Dow nous informe sur la similitude des mouvements du DJIA (Dow Jones Industrial Average)et du DJTA (Dow Jones Transportation Average). Selon la théorie de Dow, l’évolution combinée des indices DJIA et DJTA présage de l’orientation de la tendance. Une tendance haussière est présumée lorsque les deux indices évoluent de manière synchronisée, entraînant une escalade des plus bas suivis de plus hauts consécutifs.

Les 6 principes de la théorie de Dow : tout ce que vous devez savoir

La théorie Dow est un ensemble de principes directeurs qui aident les investisseurs à interpréter les tendances du marché. Ces six principes fondamentaux du Dow Jones peuvent aider les investisseurs à prendre des décisions plus éclairées, quels que soient les mouvements haussiers ou baissiers du marché. L’une des clés de cette théorie est la réaction rapide des prix des actifs aux nouvelles. Elle s’aligne sur l’hypothèse d’un marché efficient, ce qui signifie que le prix actuel d’un actif intègre toutes les informations disponibles publiquement. Même si un individu ne surveille pas activement les données du marché, les prix des actifs réagiront aux dernières nouvelles. Les investisseurs sont encouragés à anticiper les résultats futurs en utilisant à la fois des informations réactives et anticipatives. Cependant, il est important de noter que le marché peut ne pas toujours refléter de manière immédiate les émotions suscitées par les événements récents.

Hamilton, Rhea et Schaefer ont élaboré les six principes de la théorie de Dow Jones. Les six principes de la théorie de Dow sont les suivants :

  1. Le marché prend en compte toutes les données connues

Dès qu’une nouvelle est mise à la disposition du marché, celui-ci ajuste les prix en conséquence. Le cours reflète tout ce qu’il y a à savoir, y compris les attentes quant à l’issue d’un événement futur comme une décision sur les taux d’intérêts.  Les émotions, les modes et les tendances sont également intégrées. Sur la base de ce principe, les seules informations non intégrées sont les informations insaissables comme une catastrophe naturelle.

  1. Le marché a 3 tendances

La tendance primaire : Charles Dow la compare à la marée de la mer. Cette tendance dure de quelques mois à quelques années.

La tendance secondaire : Dow la compare aux vagues de la mer. Celle dure de quelques semaines à quelques mois.

La tendance mineure : Il la compare aux ondulations des vagues. Elle dure de quelques jours à quelques semaines. Charles Dow pensait que les mouvements mineurs peuvent être aléatoires, mais que les deux autres mouvements font partie d’une tendance cyclique.

Entre les trois tendances, Dow note qu’il est important de savoir quelle est la tendance primaire car elle a tendance à avoir un impact sur les tendances secondaires et mineures.

  1. Les tendances du marché ont 3 phases

Une tendance primaire comporte trois phases.

Phases de la tendance primaire dans un marché haussier

Phase 1 : Accumulation

Phase 2 : Grand mouvement

Phase 3 : Excès

Phases de la tendance primaire dans un marché baissier

Phase 1 : Distribution

Phase 2 : Grand mouvement

Phase 3 : Panique

La “phase d’accumulation” est le moment où l’acheteur informé constate que l’opportunité à venir est positive et il commence à investir. Les investisseurs avisés tentent d’accumuler autant d’actions qu’ils le peuvent, ce qui ne se reflète pas encore totalement dans les prix et les périodes d’activité à fort volume sont suivies de ventes. En seconde étape, le « grand public » voit que le marché est en hausse et il commence à investir. L’intérêt du public pour le titre augmente et des achats massifs ont lieu ; c’est le stade du marché où les principaux mouvements de prix sont visibles et où les prix augmentent rapidement en raison de la participation des petits porteurs.  La “phase de distribution” commence lorsque les investisseurs informés commencent à voir que le climat économique ou les fondamentaux d’une entreprise se dégrade et ils commencent à vendre. Le «  grand public » suit dans une seconde étape et vend au plus bas dans un mouvement de panique.

phases-theorie-dow

  1. Les indices doivent se confirmer mutuellement

Selon Dow, pour qu’une tendance soit établie, les indices doivent se confirmer mutuellement. Dow a utilisé les deux indices américains, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) et le Dow Jones Transportation Average (DJTA). Charles Dow a indiqué que nous pouvons clairement voir qu’un nouveau marché haussier est en place lorsque les prix des deux indices ont dépassé un précédent pic secondaire.  Les deux indices doivent être synchronisés pour que la tendance soit solide. Par exemple lorsque les deux indices baissent ensemble, c’est le début d’un marché baissier. Les indices boursiers sont corrélés ; le DJIA et le DJTA ont été les premiers à répondre à ce critère de la théorie Dow ; cependant, au fur et à mesure de l’évolution des marchés, d’autres indices se sont confirmés mutuellement, tels que l’industrie manufacturière, l’automobile ou le secteur de la finance.

  1. Le volume doit confirmer la tendance

Selon Dow, le volume doit suivre la tendance. Les marchés montent lorsque le volume augmente et descendent lorsque le volume diminue.  La tendance haussière montre sa force lorsque le volume augmente, car les traders et les investisseurs sont plus disposés à acheter une action en pensant que la dynamique haussière va se poursuivre. Et d’un autre côté, dans une tendance baissière, le volume doit augmenter lorsque le prix baisse et diminuer lorsque le prix augmente. Vous pouvez en apprendre plus les volumes dans mon article consacré aux volumes en trading. Selon la théorie de Dow, toute tendance en cours doit être confirmée par une augmentation significative du volume. Souvent, les hausses de prix accompagnées d’un volume supérieur à la moyenne indiquent une tendance forte, tandis que les hausses de prix sans volume significatif indiquent une main faible.

  1. Une tendance est en vigueur jusqu’à ce qu’un renversement soit confirmé

La direction du mouvement des prix est en vigueur jusqu’à ce qu’elle prouve qu’elle se déplace dans la direction opposée. Charles Dow affirme que la tendance est en fait un mouvement continu et qu’à moins qu’une force extérieure n’agisse sur elle, la tendance ne changera pas. Si le marché est en hausse, il a des fortes chances de continuer à monter. Si le marché est en baisse, il a de fortes chances de continuer à baisser. Si le marché est en attente, il a de fortes chances de continuer à évoluer dans un range. L’utilisation de l’analyse technique avec l’identification des tendances et des ranges pourra nous aider dans ce cadre. Le renversement de tendance est très simple à observer dans les prix historiques, mais il est difficile de prédire dans une tendance en cours ce qu’est un renversement et ce qu’est un repli.

Théorie de Dow sur les marchés boursiers

Lorsque Dow a présenté sa théorie pour la première fois, son champ d’application était initialement centré sur les actions et les indices. Actuellement, les actions demeurent un contexte naturel pour les principes de Dow, et ce choix s’explique par plusieurs raisons :

  1. Les actions et les indices tendent à être parmi les marchés les plus dynamiques, manifestant généralement une dynamique haussière ponctuée de périodes clés de baisse d’activité.
  2. Les phases finales des tendances sont souvent influencées par de nombreux investisseurs novices en actions.
  3. Les indices boursiers et les données sur les volumes sont aisément accessibles et analysables, facilitant ainsi la confirmation des tendances.

Théorie de l’indice Dow sur le Forex et les crypto monnaies

Cependant, il n’est pas impératif de se limiter aux actions et aux indices pour appliquer les principes de Dow, et de nombreux aspects de sa théorie peuvent également s’appliquer aux marchés des changes. Bien que le Forex tel que nous le connaissons aujourd’hui n’ait pas existé à l’époque de Dow, lorsque les monnaies étaient encore liées au prix de l’or, les paires de devises peuvent toujours suivre des tendances primaires ou secondaires.

Les paires de devises peuvent évoluer selon des tendances primaires, secondaires et mineures, et de nombreux traders adoptent le trading de tendances comme stratégie principale. Cependant, bien qu’il existe des indices de devises tels que le DXY, il peut être plus complexe de confirmer les tendances avec eux par rapport aux marchés boursiers. C’est pourquoi les cambistes ont souvent recours à d’autres indicateurs techniques. De même pour les crypto monnaies tel que le Bitcoin ou l’Ethereum, la théorie de Charles Dow peut être utilisée.

LES APPORTS DE LA théorie de DOW ET le price action

En utilisant les 6 principes de la théorie de Dow, les investisseurs peuvent évaluer les tendances du marché, anticiper les mouvements futurs et prendre des décisions d’investissement éclairées.

En conclusion, la théorie de Dow est une approche importante pour l’analyse technique du marché boursier. Les six principes de cette théorie offrent une base solide pour l’analyse des tendances du marché boursier. Selon ces principes, le marché reflète tout ce qui est connu ou prévu sur les entreprises cotées, les tendances ont trois phases distinctes, les tendances sont confirmées par le volume, les tendances se poursuivent jusqu’à preuve du contraire, les moyennes sont importantes et les signaux doivent être confirmés. Les investisseurs peuvent utiliser ces principes pour prendre des décisions d’investissement éclairées en surveillant les mouvements de prix, les volumes de négociation et les moyennes mobiles.

Une étude menée entre 1902 et 1929 a suggéré que la théorie de Dow fournissait de meilleurs rendements ajustés au risque que la stratégie d’achat et de conservation.

La théorie de Dow a joué un rôle important dans le développement du price action trading ; des concepts tels que les renversements de tendance, les phases du marché, les relations entre les volumes et les prix sont essentiels à l’analyse technique. La théorie de Dow a également permis d’identifier les tendances du marché en termes de consolidation des prix et de configuration des graphiques, ce qui est devenu la base du price action trading. Pour plus de ressources, vous pourrez trouver des livres, des cours gratuits sur mon site.