Table des matières

La méthodologie Wyckoff en trading : une approche pour analyser les marchés.

Plongée dans l’univers du trading : Découverte de la méthode Wyckoff

Dans le monde captivant du trading, une méthode se démarque par son approche unique et efficace pour analyser les marchés financiers : la méthode Wyckoff. Fondée sur les travaux du pionnier de l’analyse technique, Richard Demille Wyckoff, cette approche vous permet de mieux comprendre les mouvements de marché en étudiant l’équilibre entre l’offre et la demande. Prêt à explorer les secrets de cette méthode fascinante ? Suivez-nous !

Richard Wyckoff : Un pionnier de l’analyse technique

Début de carrière et ascension rapide

Né en 1873 aux États-Unis, Richard Demille Wyckoff a commencé sa carrière en tant que courtier à Wall Street à seulement 15 ans. Rapidement passionné par les mécanismes des marchés boursiers, il s’est forgé une solide réputation grâce à ses observations minutieuses et à son approche innovante de l’analyse technique. Ses talents ne sont pas passés inaperçus, puisqu’il est rapidement devenu éditeur du prestigieux magazine Stock Market Technique.

L’homme derrière la méthode : Richard Wyckoff

Au-delà de ses compétences en analyse technique, ce qui fait la renommée de Richard D. Wyckoff, c’est surtout sa méthode qui porte aujourd’hui son nom. En étudiant attentivement les mouvements du marché et en analysant les forces en jeu entre l’offre et la demande, il a développé une approche novatrice qui permet aux traders d’identifier des opportunités de trading et de mieux comprendre les intentions des acteurs du marché.

Actif de 1888 à sa mort en 1934, Wyckoff a été le pionnier de l’utilisation de certains des aspects les plus connus de l’analyse graphique aujourd’hui. La méthode Wyckoff ne se limite pas à regarder un graphique d’une manière spécifique et à suivre des règles précises. Il s’agit en fait d’un écosystème à part entière, contenant des lois, une phraséologie et même des styles de graphiques qui se combinent pour former une suite complète d’outils d’analyse des actifs financiers.

Le concept de L’Homme Composite

Wyckoff a conceptualisé l’idée de l’Homme Composite (ou Opérateur Composite) en tant qu’entité fictive gouvernant le marché. Il suggère que les investisseurs et les traders analysent le marché boursier comme s’il était contrôlé par une seule entité. Cette approche faciliterait une meilleure compréhension des tendances du marché.

En substance, l’Homme Composite représente les principaux acteurs tels que les faiseurs de marché, les individus fortunés et les investisseurs institutionnels. Son comportement est motivé par son intérêt personnel, visant toujours à acheter à bas prix et à vendre à un prix plus élevé.

Le comportement de l’Homme Composite va à l’encontre de la majorité des petits investisseurs, souvent constatés par Wyckoff comme perdant de l’argent. Cependant, selon Wyckoff, le Composite Man suit une stratégie relativement prévisible, offrant ainsi des enseignements aux investisseurs.Haut du formulaire

 Comprendre la méthode Wyckoff

La stratégie Wyckoff est une série de classifications de marché, de règles et de méthodologies développées par le légendaire analyste technique, Richard Wyckoff, que les investisseurs peuvent utiliser pour déterminer quelles actions acheter et quand les acheter. Son approche de l’analyse technique a été distillée dans les éléments suivants :

Le cycle de marché avec les 4 phases

La structure la plus fondamentale de la méthode Wyckoff est sans doute le cycle de prix ou cycle de marché.

En analysant les mouvements de prix d’un actif, les traders de Wyckoff cherchent à identifier la phase du cycle dans laquelle se trouve l’actif et quand ou si il est sur le point d’entrer dans la suivante. Ces stades sont souvent appelés “phases” ou “zones”. Il en existe quatre : l’accumulation, markup, la distribution et markdown

cycles-marchés-wyckoff-trading

Phase d’accumulation

Le cycle de marché commence par une phase d’accumulation. Le cours se situe alors dans une fourchette de négociation, les investisseurs institutionnels accumulant discrètement des positions longues sur le titre. Avec le temps, ils augmentent leurs achats et stimulent la demande, et au fur et à mesure que l’intérêt se développe, la fourchette de négociation affiche des plus bas plus élevés, les prix se positionnant pour augmenter. Finalement, le prix franchit le niveau supérieur de la fourchette de négociation.

Dans la zone d’accumulation, le prix est stable ou suit une tendance à la baisse à un rythme relativement lent, tandis que le volume augmente. Cela commence souvent par un événement appelé “Selling Climax” (SC), au cours duquel la vente de la baisse précédente atteint son point le plus intense en termes de volume.

La fourchette commence alors, avec des tests secondaires (ST) du creux de liquidation se produisant en tandem avec les sommets de liquidation. Ce que les traders recherchent, c’est l’événement clé dans la zone d’accumulation connu sous le nom de “Spring”. Il s’agit d’un creux d’oscillation en dehors de la fourchette attendue qui piège les mains faibles.

Une fois que le ressort se produit, l’actif connaît un rebond, souvent suivi d’un test du niveau du ressort et d’une série de creux plus élevés avant l’entrée dans la zone de majoration.

L’accumulation et la distribution sont des exemples clés d’un marché qui construit une “cause”, comme le décrit la loi de cause à effet.

 Markup / tendance haussière

Après être sorti de la fourchette de négociation qui caractérise la phase d’accumulation, le cours affiche une tendance haussière constante, connue sous le nom de phase de mark up. Au cours de cette phase, les replis sur un nouveau support offrent des opportunités d’achat que Wyckoff appelle “throwbacks” (ce que les investisseurs appellent aujourd’hui “buy-the-dip”). Les petites phases de ré-accumulation interrompent la tendance. Il s’agit de schémas de consolidation des prix au sein d’une tendance haussière. Il y a aussi des reculs plus marqués que Wyckoff appelle des corrections. La phase de majoration se poursuit avec des hausses et des corrections/consolidations jusqu’à ce que le prix ne parvienne pas à atteindre de nouveaux sommets.

Cette zone se caractérise par le réveil progressif des investisseurs individuels. À mesure qu’ils prennent confiance, la trajectoire des prix augmente encore et l’homme composite commence à vendre la position qu’il a prise au niveau le plus bas. La phase de distribution du cycle des prix commence alors avec le sommet de l’oscillation qui marque le sommet.

Phase de distribution

Un actif tend à montrer des signes de distribution une fois qu’un sommet a été atteint sur un volume élevé, suivi d’une nouvelle tentative infructueuse de ce sommet. L’incapacité à atteindre de nouveaux sommets marque le début de la phase de distribution, qui se caractérise par une évolution des prix dans une fourchette limitée, semblable à celle de la phase d’accumulation. C’est une période au cours de laquelle les investisseurs avisés prennent leurs bénéfices et se mettent sur la touche. Les vendeurs finissant par prendre le dessus, la fourchette de négociation horizontale de cette phase présente des sommets de prix plus bas et un manque de sommets plus élevés.

L’homme composite a commencé à vendre sa position, “distribuant” des unités de l’actif à des acheteurs convaincus qu’il reste encore beaucoup de potentiel de hausse. Une période de baisse de la volatilité, sans baisse notable, s’ensuit alors et peut être suivie d’un nouveau sommet qui donne confiance encore davantage les traders particuliers.

Phase de repli / Markdown

Cette phase est une période où les ventes sont plus importantes, ce qui fait baisser le cours. Cette période baissière génère des retours vers de nouvelles résistances qui peuvent être utilisées pour établir des ventes à découvert au moment opportun. Wyckoff qualifie de corrections les petites remontées abruptes au cours de la phase de repli, en utilisant la même terminologie que pour la phase de tendance haussière.

Une série de sommets inférieurs au sein d’une tendance baissière émergente, connus sous le nom de derniers points d’offre (LPSY), sont suivis par des signes de faiblesse (SoW), à un moment où le prix de l’actif semble sur le point de s’effondrer après un sommet d’explosion. Il s’agit du stade Markdown du cycle des prix de Wyckoff.

À ce stade, les acheteurs tardifs paniqués perdent rapidement confiance dans leur investissement et cherchent à réduire leurs pertes, tandis que l’homme composite est déjà sorti.

Le prix de l’actif cherche un point bas qui finira par être un nouveau Climax de Vente (SC) et une nouvelle période d’accumulation commencera alors.

Les Schémas de Wyckoff

Un analyste Wyckoff performant doit être en mesure d’anticiper et d’évaluer correctement la direction et l’ampleur du mouvement de sortie du Trading Range (que je nomme TR dans les explications ci-dessous). Wyckoff offre des lignes directrices pour identifier et délimiter les phases et les événements, qui, à leur tour, fournissent la base pour estimer les objectifs de prix dans la tendance suivante.

Accumulation : Événements de Wyckoff

  1. PS – Support préliminaire : Point où des achats substantiels commencent à fournir un support prononcé après un mouvement baissier prolongé. Le volume augmente, et l’écart de prix s’élargit, indiquant la possible fin du mouvement baissier.
  2. SC – Point culminant de la vente : Point où l’écart s’élargit et la pression de vente atteint son paroxysme. Les ventes massives sont absorbées par des intérêts professionnels, et le prix clôture souvent bien au-delà du plus bas, reflétant l’achat par ces grands intérêts.
  3. AR – Rallye automatique : Se produit lorsque la pression de vente diminue, et une vague d’achats pousse les prix à la hausse, définissant la limite supérieure d’un TR d’accumulation.
  4. ST – Test secondaire : Le prix revient dans la zone du SC pour tester l’équilibre entre l’offre et la demande. Les “spring” ou “shakeouts” peuvent également se produire à la fin d’un TR, permettant aux acteurs dominants de tester l’offre disponible.
  5. Test : Les grands opérateurs testent l’offre tout au long d’un TR. Un test réussi indique souvent une hausse de prix suivante, tandis qu’un “printemps” ou “shakeout” peut tromper sur l’orientation future de la tendance.
  6. SOS – Signe de force : Une progression des prix sur un écart croissant et un volume relativement plus élevé, souvent après un “printemps”, validant l’interprétation de l’analyste.
  7. LPS – Dernier point de soutien : Le point le plus bas d’une réaction après un SOS, marquant un repli vers un support précédent avec un écart et un volume réduits.
  8. BU – “Back-up” : Un élément structurel précédant une hausse de prix plus importante, représentant une prise de bénéfices à court terme et un test d’offre supplémentaire autour de la zone de résistance.

wyckoff-phases-accumulation

Accumulation : Phases de Wyckoff

  1. Phase A : Marque l’arrêt de la tendance baissière, caractérisée par des événements comme le PS et le SC, illustrant le transfert d’actions du public vers de grands intérêts. Un AR et des ST réussis fixent les limites du TR.
  2. Phase B : “Construit une cause” pour une nouvelle tendance haussière, avec des institutions accumulant des stocks à des prix bas. Plusieurs ST et des actions de type upthrust surviennent, indiquant un achat net par de grands groupes.
  3. Phase C : Test décisif de l’offre restante, avec des mouvements comme le ressort ou l’UTAD, fournissant des opportunités de trading à haute probabilité.
  4. Phase D : Domination constante de la demande, marquée par des SOS sur des écarts croissants et des LPS sur des écarts plus faibles, le prix atteint au moins le sommet du TR.
  5. Phase E : Le titre quitte le TR, la demande maîtrisée, avec éventuellement de nouveaux TR de niveau supérieur (“tremplins”).

Distribution : événement de wyckoff

  1. PSY – Offre préliminaire : “Grandes offres” après une hausse prononcée, indiquant un possible changement de tendance.
  2. BC – Point culminant de l’achat : Augmentation marquée du volume et de l’écart, avec la force d’achat atteignant son paroxysme. Souvent, cela coïncide avec de bonnes nouvelles.
  3. AR – Réaction automatique : Se produit lorsque l’intensité des achats diminue après la BC, indiquant un changement de caractère dans l’action des prix.
  4. ST – Test secondaire : Le prix revient à la zone de la BC pour tester l’équilibre entre l’offre et la demande. Un SOW indique un changement vers la domination de l’offre.
  5. SOW – Signe de faiblesse : Mouvement à la baisse jusqu’à la limite inférieure du TR, souvent avec un écart et un volume accrus.
  6. LPSY – Dernier point d’approvisionnement : Rebond faible après un SOW, montrant l’épuisement de la demande avant la démarque.
  7. UTAD – Poussée ascendante après la distribution : Test de la nouvelle demande après une rupture au-dessus de la résistance du TR.

Wyckoff-phases-distribution

Distribution : Phases de Wyckoff

  1. Phase A : Arrêt de la tendance haussière, avec PSY et BC indiquant l’entrée de l’offre. Suivi d’une AR et d’un ST, souvent avec un volume réduit.
  2. Phase B : “Construit une cause” pour une nouvelle tendance baissière, les grands intérêts se débarrassant de stocks et initiant des positions courtes.
  3. Phase C : Test de la demande restante, avec des mouvements tels que l’UT ou l’UTAD, trompant le public sur la reprise de la tendance haussière.
  4. Phase D : Domination claire de l’offre, avec des LPSY offrant des opportunités de positions courtes rentables.
  5. Phase E : Déroulement de la tendance baissière, le titre quitte le TR, avec des reprises faibles et des signes d’une nouvelle redistribution ou accumulation.

Les 3 lois de Wyckoff

Le cycle de marché de Wyckoff et sa méthode de trading graphique reposent sur trois “lois” fondamentales qui régissent de nombreux aspects de son analyse, tels que la détermination du biais directionnel actuel et potentiel du marché et des actions individuelles, la sélection des meilleures actions à négocier à l’achat ou à la vente, l’identification de l’état de préparation d’une action à sortir d’une fourchette de négociation et la projection des objectifs de prix dans une tendance à partir du comportement d’une action dans une fourchette de négociation.

La méthode Wyckoff utilise trois “lois” qui déterminent pourquoi l’action des prix se déroule comme elle le fait sur le graphique d’un actif donné. Ces lois sont les suivantes :

La loi de l’offre et de la demande

Ce principe est au cœur de la méthode de Wyckoff, car il détermine la direction des prix – lorsque la demande est supérieure à l’offre, les prix augmentent, et lorsque l’offre est supérieure à la demande, les prix baissent. Vous pouvez étudier l’équilibre entre l’offre et la demande en comparant les barres de prix et de volume au fil du temps. Si la demande d’un actif est supérieure à l’offre disponible, son prix augmentera. L’inverse est également vrai : une offre plus importante et une demande insuffisante entraîneront un retracement des prix. Quelque part entre ces deux extrêmes, une action de prix de type range se produira à mesure que les forces de l’offre et de la demande se manifesteront.

Ce concept est fondamental dans l’analyse graphique, même en dehors de Wyckoff.

La loi de la cause et de l’effet

Cette loi vous aide à fixer des objectifs de prix en évaluant l’ampleur potentielle d’une tendance émergeant d’une fourchette de négociation. La loi se manifeste par la force d’accumulation ou de distribution à l’intérieur d’une fourchette de négociation et par la tendance ou le mouvement subséquent à la hausse ou à la baisse.

Dans le trading Wyckoff, rien ne se produit au hasard ; l’activité d’un actif est le résultat de quelque chose qui s’est produit dans le passé. L’accumulation, par exemple, est une zone marquée par une faible action des prix mais un volume croissant, suivi d’un breakout. La rupture se produit en raison de ce volume – alors que les investisseurs particuliers perdent confiance, l’homme composite accumule et achète leur actions au fur et à mesure qu’ils vendent.

Plus loin dans le cycle des prix de Wyckoff, le phénomène inverse peut être observé – l’homme composite vend dans la force des prix juste au moment où les investisseurs de détail gagnent la confiance nécessaire pour prendre des positions.

La loi de l’effort contre le résultat

La loi de l’effort par rapport au résultat est un avertissement précoce d’un éventuel changement de tendance dans un avenir proche. Lorsqu’il y a une divergence entre le volume et le prix, cela peut indiquer un changement dans la direction de la tendance du prix.

Par exemple, lorsqu’il y a plusieurs séances avec un volume énorme (effort important) mais de petites barres de prix après un rallye substantiel, le prix ne parvenant pas à atteindre un nouveau sommet (peu ou pas de résultat), cela peut suggérer que la Smart Money se décharge des actions en prévision d’un changement de tendance.

Une forte activité se traduira par une réaction des prix tout aussi forte. Par exemple, un volume élevé dans une tendance haussière permet de réaliser des gains durables, car le volume – l’effort – reflète l’action des prix -le résultat.

Si l’effort et le résultat ne sont pas uniformes, on peut conclure qu’un changement de tendance pourrait se profiler à l’horizon.

Questions fréquemment posées sur la méthode Wyckoff

Qu’est-ce que la méthode Wyckoff ?

La méthode Wyckoff est un style de trading utilisé pour identifier les points d’entrée et de sortie des actifs financiers, en se basant sur les données relatives à leurs tendances.

La méthode Wyckoff est-elle rentable ?

La méthode Wyckoff peut aider les traders à augmenter la rentabilité de leurs positions s’ils l’utilisent correctement. La stratégie Wyckoff comporte de nombreux éléments qu’un trader doit connaître et comprendre. Il doit également réaliser des tests et des évaluations de marché avant d’entrer en position.

Quelle est la durée des phases de Wyckoff ?

Wyckoff utilise 4 phases, chacune pouvant durer plus ou moins longtemps en fonction de l’actif et du marché concernés. L’accumulation peut être un phénomène à long terme, tandis que la distribution, les hausses et les baisses peuvent se produire sur des périodes beaucoup plus courtes.

Comment trader l’accumulation Wyckoff ?

L’accumulation est un élément essentiel à évaluer correctement lors de l’utilisation de la méthode Wyckoff. Les traders ont tendance à rechercher une augmentation du volume et un événement “printanier” qui marque le fond, en gardant à l’esprit l’activité de l’homme composite lorsqu’il s’agit d’estimer le moment où une tendance haussière peut commencer.

La méthode Wyckoff est-elle toujours efficace ?

Bien qu’elle existe depuis près de cent ans, la méthode Wyckoff, dans sa forme originale, est aussi valable aujourd’hui pour le trading qu’elle l’était à sa création. Les ressources modernes adaptent souvent la stratégie originale, mais ses principes fondamentaux restent les mêmes.

Quels sont les éléments qui composent la stratégie Wyckoff ?

La stratégie Wyckoff comprend le cycle de marché de Wyckoff, les lois de Wyckoff (offre et demande, cause et effet, effort versus résultat) et la méthode Wyckoff. Ces éléments permettent aux traders de comprendre le comportement du marché et de prendre des décisions éclairées.

Qu’est-ce que le cycle de marché de Wyckoff ?

Le cycle de marché de Wyckoff est un élément clé de la stratégie, qui explique comment les actions évoluent à travers les phases de Whyckoff. Il aide les traders à identifier la direction du mouvement futur du prix d’une action en se basant sur le comportement des investisseurs institutionnels.

Que sont les lois de Wyckoff ?

Les lois de Wyckoff comprennent la loi de l’offre et de la demande, la loi de cause à effet et la loi de l’effort par rapport au résultat. Ces lois permettent d’analyser les biais directionnels, de fixer des objectifs de prix et d’identifier les changements de tendance potentiels sur la base du volume, de l’action des prix et de la divergence.

Avantages et limites de la méthode Wyckoff

Pourquoi adopter la méthode Wyckoff ?

La méthode Wyckoff offre plusieurs avantages aux traders et investisseurs. Tout d’abord, elle permet d’identifier des opportunités de trading en se basant sur des critères objectifs liés à l’évolution de l’offre et de la demande. De plus, son approche fondée sur la psychologie des foules aide à mieux comprendre les intentions des acteurs du marché et ainsi à anticiper leurs réactions face à différents événements.

Les limites de la méthode Wyckoff

Malgré ses nombreux atouts, la méthode Wyckoff présente également certaines limites. Comme toute approche d’analyse technique, elle ne garantit pas une réussite à 100% et nécessite une bonne dose de discernement de la part du trader. De plus, cette méthode peut s’avérer complexe pour les débutants, qui devront se familiariser avec ses concepts clés avant de pouvoir l’appliquer efficacement.

Application de la méthode Wyckoff en trading

Analyse technique et psychologie des foules

L’un des principaux atouts de la méthode Wyckoff réside dans sa capacité à intégrer la psychologie des foules dans l’analyse technique. En effet, cette approche repose sur l’idée que les mouvements du marché sont le résultat des comportements collectifs des investisseurs. Ainsi, en étudiant les forces en jeu entre l’offre et la demande, il est possible de cerner les motivations des acteurs du marché et d’en déduire leurs intentions futures.

Comment intégrer la méthode Wyckoff dans sa stratégie de trading

L’intégration de la méthode Wyckoff dans une stratégie de trading passe d’abord par la capacité à identifier les moments propices à son application. Il est essentiel d’apprendre à repérer les phases d’accumulation et de distribution ainsi que les signaux d’équilibre entre l’offre et la demande pour déterminer quand cette approche sera la plus pertinente.

Conseils pour une intégration réussie

Pour intégrer avec succès la méthode Wyckoff dans sa stratégie de trading, il est conseillé de commencer par se former aux concepts clés de cette approche, puis de s’exercer sur des exemples concrets pour développer son intuition et sa compréhension des mécanismes sous-jacents. Par ailleurs, il est toujours recommandé de combiner cette méthode avec d’autres outils d’analyse technique afin d’affiner ses décisions de trading.

Conclusion : La méthode Wyckoff, un outil précieux pour le trader

En résumé, la méthode Wyckoff constitue un outil précieux pour le trader en quête d’une approche innovante et efficace pour analyser les marchés financiers. Fondée sur l’étude de l’équilibre entre l’offre et la demande et intégrant la psychologie des foules, cette méthode permet d’identifier des opportunités de trading et d’anticiper les mouvements futurs du marché. Néanmoins, son application nécessite une solide formation et une pratique régulière afin de maîtriser ses concepts clés et de l’intégrer efficacement dans sa stratégie de trading. Vous pouvez aussi aller consuler mon article sur le Smart Money Trading qui est un concept inspiré des méthodes de wyckoff.

Vous pouvez approfondir le sujet en achetant sur Amazon le livre la méthodologie de Wyckoff en profondeur de rubben villahermosa