La gestion des émotions en trading : 15 règles pour réussir en bourse

Les traders sont exposés aux émotions et la maitrise des émotions détermine le succès en trading.

Il est nécessaire de mettre en place des règles strictes pour guider le processus de prise de décision et gérer les risques en bourse. Il s’agit de la première étape vers l’atténuation des émotions négatives et l’accentuation des émotions positives.

Mais quel que soit votre degré de préparation, vous devrez toujours faire face aux pensées et aux sentiments qui influencent vos trades. Tout commence par la connaissance de soi. Développer une bonne conscience de soi signifie que vous avez une bonne compréhension de vous-même, de vos forces et de vos faiblesses.

La plupart des traders savent que les trades peuvent être influencées par leurs émotions. Pour rester calme tout au long de la journée de trading, les professionnels utilisent des techniques pour garder leur calme et prendre des décisions basées sur la raison, et non sur leur instinct.

femme-emotions-trading

Les types d’émotions

La peur et le FOMO

La peur peut être de deux sortes. D’une part, il y a le FOMO, c’est-à-dire la peur de manquer quelque chose de bien. Ce type de peur peut pousser une personne à rester collée à son écran toute la journée à la recherche de la pépite d’or et constitue une tendance typique du trading discrétionnaire. Vous êtes resté sur la touche en observant la reprise du marché. Vous avez envie d’acheter même si la configuration n’est pas bonne pour ne pas louper le train de la hausse. Vous êtes frustré parce que vous manquez les profits que d’autres réalisent.

Même si c’est difficile, rester les bras croisés est l’une des compétences les plus difficiles à acquérir pour un trader. C’est une condition sine qua non pour un trading rentable à long terme. Attendre la bonne entrée fait partie du trading. Il faut éviter de se lancer juste par peur de manquer une occasion.

Il y a ensuite la peur liée aux pertes éventuelles. Si un trader est effrayé par les fluctuations soudaines du marché, il peut décider de liquider sa position immédiatement, même s’il s’agit d’un mauvais choix à long terme.

Les attentes excessives

Le désir de gagner beaucoup d’argent immédiatement est l’antithèse de la peur. L’impatience de faire des bénéfices peut pousser à la surexposition. Par exemple, l’utilisation d’un effet de levier trop important ou le fait de ne pas évaluer correctement tous les scénarios possibles peuvent conduire à une surexposition.

 L’espoir

L’espoir est généralement une émotion positive, mais en trading, il est important de trader rationnellement, sans se fier à des espoirs plus ou moins justifiés. L’espoir peut pousser à garder ouvertes des transactions perdantes en pensant que le marché changera de direction et que les pertes se transformeront en profits.

Le désir de revanche

Souvent, lorsqu’un trader subit une série de pertes, il est submergé par le désir de compenser. Par conséquent, il augmente l’effet de levier, comme le montant investi dans les transactions, ou le niveau de risque de ses paris, ce qui se traduit par une perte encore plus importante.  Il veut prendre sa revanche sur le marché.

La paresse 

En trading, il y a toujours le risque de se reposer sur ses lauriers, bercé par un sentiment de fausse sécurité.

Comment gérer ses émotions en trading

Il est pratiquement impossible d’éliminer complètement les émotions. Toutefois, nous pouvons essayer de les maîtriser et d’atténuer leurs effets négatifs.

Voici quinze conseils pour gérer vos émotions pendant que vous trader :

Accepter les émotions

La première étape pour gérer les émotions en trading est de les accepter et de les reconnaître. Les émotions font partie intégrante de la vie et du trading, il est donc important de les accepter plutôt que de les ignorer ou de les réprimer.

Établir des règles de trading claires

La mise en place de règles de trading claires peut aider à réduire l’influence des émotions sur les décisions de trading. Les règles de trading peuvent inclure des critères d’entrée et de sortie, des niveaux de stop loss, des tailles de position maximales et des règles de gestion des risques. En établissant des règles de trading claires, les traders peuvent se concentrer sur les faits plutôt que sur les émotions. Une approche prudente des stops et des limites vous évitera de prendre des décisions irréfléchies. L’arrêt d’une transaction est douloureux, mais au fil du temps, vous économiserez de l’argent sur les pertes. Votre journal de trading peut vous fournir des comparaisons utiles sur les niveaux des stops.

Utiliser la méditation et rester concentré

La méditation peut aider les traders à se détendre et à réduire le stress lié au trading. La méditation peut aider à améliorer la concentration et à réduire les pensées négatives. La concentration et importante et vous devez éviter les distractions.

Les traders doivent éviter les distractions qui peuvent affecter leur concentration et leur capacité à prendre des décisions de trading rationnelles. Les distractions peuvent inclure les médias sociaux, les notifications de téléphone. Créer vous un environnement de travail calme et sans distraction.

Se fixer des objectifs réalistes en brourse

Les traders doivent se fixer des objectifs réalistes et réalisables en bourse. Les objectifs irréalistes peuvent conduire à des frustrations et à des émotions négatives qui peuvent influencer les décisions de trading.

Éviter les prises de décisions impulsives en bourse

Les traders doivent éviter de prendre des décisions impulsives en bourse en se basant sur des émotions du moment. Ils doivent prendre le temps de réfléchir et de se concentrer sur les faits avant de prendre une décision de trading. N’agissez pas sous le coup de la colère. Lorsque vous êtes en colère, attendez que la raison reprenne le dessus. Il n’y a pas de pire opération que l’opération de « revanche », qui consiste pour un trader à se remettre d’une perte pour se refaire. Consultez votre journal de trading pour vous remettre sur les rails.

Éviter de sur-analyser

L’analyse excessive peut conduire à une surcharge émotionnelle et à une confusion. Les traders doivent éviter de sur-analyser les marchés et de se concentrer sur les tendances et les facteurs clés pour prendre des décisions de trading éclairées.

Prendre des pauses régulières

Les traders doivent prendre des pauses régulières pour se reposer. Les pauses peuvent aider à réduire le stress et à améliorer la concentration et la performance. Les transactions se déroulent à un rythme rapide, alors ne vous laissez pas prendre par l’action. Prenez un moment pour penser à autre chose, puis revenez et consultez maintenant votre journal de trading pour trouver l’idée suivante. Il se peut qu’un problème plus important soit à l’origine de vos craintes. Vous avez peut-être connu une mauvaise passe. Bien que les pertes fassent partie intégrante du trading, si elles ne sont pas contrôlées, elles peuvent devenir suffisamment graves pour causer des dommages émotionnels.

Si vous en arrivez là, la première chose à faire est d’admettre que vous êtes en difficulté et de vous éloigner des marchés. Mettez-vous à l’abri du feu. Il est presque certain que vous vous sentirez tout de suite mieux en prenant du temps. Une fois que vous avez pu décompresser, il est temps de s’attaquer à la racine du ou des problèmes.

Apprendre à accepter les pertes

Enfin, les traders doivent apprendre à accepter les pertes et à les considérer comme une partie normale du trading. Les pertes font partie intégrante du trading, et les traders doivent les accepter plutôt que de les craindre ou de les éviter. Accepter les pertes peut aider les traders à rester concentré. Ne tenez pas compte des profits et des pertes. Faire le calcul de vos gains/ pertes ne fera qu’attiser vos émotions. Concentrez-vous sur votre stratégie de trading et consultez votre journal de trading pour la développer. Ensuite, à la fin de la journée de trading, vous pourrez vérifier si vous vous êtes bien ou mal débrouillé.

N’épousez pas vos positions

Il est facile pour un trader de s’entêter et de s’accrocher à une opération simplement parce qu’il « espère » qu’elle va se retourner. Mettez fin à une mauvaise opération dès que possible, assumez votre perte et passez à autre chose. Votre journal de trading vous suggérera la prochaine étape.

De nombreux traders développent un attachement émotionnel à l’action qu’ils tradent parce qu’ils passent beaucoup de temps à nourrir des sentiments et considèrent leurs performances comme le reflet de leurs compétences. Cette habitude peut s’avérer contre-productive, alors trouvez plutôt de nouvelles actions, de nouveaux graphiques d’entreprises auxquelles vous n’êtes absolument pas attaché. Analysez les graphiques d’un point de vue objectif en notant les raisons d’acheter ou de vendre chacune d’entre elles, à la hausse ou à la baisse. En adoptant les deux points de vue sur un graphique qui vous est neutre, vous entraînez votre esprit à évaluer une position sans vous impliquer émotionnellement.

Ne confondez pas prudence et peur

Vous voulez trader prudemment, en utilisant la logique et la raison. Cela peut vous amener à attendre avant d’effectuer une transaction. Mais assurez-vous que c’est la prudence, et non la peur, qui est à l’origine de votre décision. La peur peut ruiner vos opérations en vous empêchant de les réaliser. Utilisez votre journal d’opérations pour vérifier si l’opération est logique, si elle s’inscrit dans la lignée de gains antérieurs ou si elle n’a tout simplement pas de sens.

Méfiez-vous de la cupidité

La cupidité peut vous inciter à rester sur une opération alors que vous aviez prévu de la quitter, dans l’espoir d’en tirer un peu plus de profit. Ces opérations risquent de mal tourner, alors que vous pensiez gagner. Utilisez votre journal d’opérations pour déterminer les meilleurs points de sortie en fonction de votre comportement passé.

Si vous traitez votre trading comme un hobby et que vous n’avez pas d’objectifs réels, alors il sera difficile de faire des progrès durables.

Pour dépasser cette mentalité de passe-temps et quantifier vos objectifs, vous devez considérer votre activité comme une entreprise personnelle. Rédigez un plan, dressez une liste d’objectifs spécifiques et réalisables et définissez des activités quotidiennes afin de ne pas vous laisser submerger par vos émotions.

Ces systèmes contribueront à éliminer les émotions du cycle traditionnel de la peur et de la cupidité.

N’abandonnez pas

Il arrive un moment dans la vie de tout trader où le jeu n’en vaut plus la chandelle. Ne vous laissez pas intimider. Le trading est difficile, mais vous pouvez gagner.

Le journal de trading est notre meilleur ami. Aucun trader ne devrait en être dépourvu sur les marchés boursiers. En particulier lorsque le sentiment d’échec vous envahit, le journal des transactions vous rappellera tout ce que vous avez fait de bien et vous apprendra à mieux maitriser.

Élaborer un plan de trading

Planifier les trades pour gérer les émotions dans le trading. Prenez l’habitude d’élaborer un plan d’action avec des règles claires et de vous y tenir sans vous laisser distraire.

Plus vous vous en tenez aux règles que vous vous êtes fixées et ignorez le chant des sirènes qui vous incite à trahir votre plan, meilleurs seront vos résultats à moyen et à long terme.

Si vous vous demandez constamment pourquoi vous continuez à trader d’une certaine manière ou si vos stratégies ne vous permettent pas d’atteindre vos objectifs, le moment est peut-être venu de vous fixer des objectifs de trading concrets et un plan concret. Prenez le temps de calculer et de quantifier ce que vous essayez de réaliser avec chaque trade que vous effectuez.

Une fois que vous avez fixé vos objectifs, élaborez un plan pour vos opérations.

Bien entendu, un plan d’action avec des règles précises doit être élaboré sur la base de connaissances solides. Et le point suivant traite de cet aspect.

Améliorer ses compétences boursières

Étudiez et restez bien informé afin d’être le mieux préparé possible. Plus vous aurez de connaissances, plus vous aurez confiance en vous et moins vous serez ballotté par vos émotions. L’apprentissage d’une nouvelle stratégie de trading peut être un moyen amusant et rentable de sortir d’une ornière émotionnelle. Peut-être avez-vous été curieux de connaître les indicateurs RSI et MACD ou vous voulez apprendre le trading Price Action.

Prenez du recul et plongez dans des sujets qui vous intéressent. Si vous vous efforcez d’apprendre quelque chose de nouveau et en détail, vous pourrez vous remettre dans le bain et reprendre vos activités de trading avec une perspective et une confiance nouvelles.

Le marché étant en perpétuelle évolution, il y a toujours un aspect que vous ignorez et qui pourrait vous éclairer sur les raisons pour lesquelles vous tarder de manière émotionnelle et vous aider à recalibrer vos efforts.

Quoi qu’il en soit, le fait d’apprendre quelque chose de nouveau sur le marché et de voir les choses sous un nouvel angle fera de vous un trader plus instruit et doté d’une perception plus large qu’auparavant et en capacité de mieux gérer ses émotions.

Réduire les enjeux

Trader avec de petites sommes d’argent lors de vos opérations boursières peut vous aider à gérer vos émotions car vous savez que vous ne risquez pas trop. Cette option est nettement préférable au trading sur des comptes de démonstration. Lorsque nous négocions sur un compte de démonstration, nous savons que nous ne pouvons rien perdre, ce qui se traduit par des émotions très différentes de celles du trading réel.

Commençons par la peur, par exemple, qui est une faiblesse très courante dans le monde du trading. Quelque chose en est la cause, mais quoi exactement ? L’un des coupables les plus courants est le fait de réaliser des transactions trop importantes. Lorsque vous traitez avec une taille de transaction inappropriée, vous amplifiez inutilement la volatilité et vous commettez des erreurs irrationnelles que vous ne feriez normalement pas si vous traitiez avec des limites de risque adéquates. La solution la plus simple ? Réduisez la taille de vos transactions à un niveau gérable.

À partir de là, réglez les problèmes un par un, car si vous essayez de tout régler en même temps, vous vous laisserez submerger. Une fois que vous êtes sûr d’avoir mis en place les correctifs nécessaires, revenez au trading avec une taille de transaction sans conséquence. Votre objectif à ce stade est de vous remettre sur la bonne voie en réalisant des transactions de qualité qui vous redonneront confiance, et non pas d’essayer de récupérer rapidement toutes vos pertes boursières.

Les émotions et la bourse en conclusion

Bien que vous ne puissiez jamais contrôler le marché boursier ou l’issue d’une transaction, vous pouvez apprendre à contrôler vos actions et vos émotions grâce à un plan de trading solide et en restant productif et cohérent. Les émotions peuvent prendre le dessus, mais si vous voulez passer à l’étape suivante de votre carrière de trader, il est impératif de maîtriser votre réaction émotionnelle au marché boursier.

Si vous suivez les conseils décrits ci-dessus, vous aurez d’excellentes chances de tenir vos émotions à distance et d’exécuter de meilleures opérations.

Vous souhaitez en savoir plus sur la psychologie du trading ? Vous pouvez lire les résumés des livres des auteurs Van K.Tharp ou Mark Douglas dans la rubrique livres.