Takashi Kotegawa, le day trader japonais qui a transformé 13 000 dollars en 153 millions de dollars

Takashi Kotegawa, surnommé BNF/J-Com man, est l’un des day traders les plus illustres du Japon. Sa renommée repose sur son extraordinaire parcours en tant que Trader sur la Bourse de Tokyo au début des années 2000, éclipsant même certains traders de Wall Street. La légende raconte que Takashi Kotegawa a débuté avec l’équivalent de 13 600 dollars. Grâce à une combinaison de chance et de compétence, il a réussi à accumuler près de 153 millions de dollars en huit ans seulement. À certaines occasions, il a réalisé des gains de plusieurs millions de dollars par transaction. Il a transformé ses 13 600 dollars en 153 millions de dollars en l’espace de huit ans. Son histoire est celle d’un succès incroyable, mais aussi celle d’un parcours difficile et semé d’embûches.

Il est devenu une figure culte parmi les “day traders” japonais, un cercle restreint de professionnels autodidactes fiers de travailler sur l’un des marchés les plus difficiles au monde. Takashi a fait l’objet de nombreuses discussions et spéculations.

takashi-kotegawa-BNF-trader-japon

Le parcours de Takashi Kotegawa

Takashi Kotegawa est né 5 mars 1978 à Ichikawa dans la préféecture de Chiba au Japon. Il a grandi dans une famille modeste, son père étant ouvrier et sa mère femme au foyer. Dès son plus jeune âge, Kotegawa a été passionné par les finances. Il lisait des magazines économiques et suivait les cours de la bourse. À l’âge de 18 ans, Kotegawa a quitté l’école pour se lancer dans une carrière de trader. Il a commencé par travailler dans une petite société de courtage, où il a appris les bases du trading. En 2002, Kotegawa a décidé de se lancer à son compte. Il a ouvert un compte de trading en ligne et a commencé à trader sur le marché japonais. Au début, Kotegawa a connu de nombreuses difficultés. Il a perdu de l’argent et a même été contraint de travailler comme serveur pour subvenir à ses besoins. Mais il n’a pas abandonné son rêve de devenir un trader prospère. En 2004, Takashi Kotegawa a commencé à développer sa propre méthode de trading. Il a mis l’accent sur l’analyse technique et l’utilisation d’indicateurs graphiques pour identifier les opportunités d’investissement.

Sa méthode de trading a rapidement porté ses fruits. En quelques années, Kotegawa a réussi à accumuler une fortune considérable. Il est devenu un des day traders les plus riches du Japon. Depuis, Kotegawa est devenu une figure incontournable du trading au Japon. Il est régulièrement invité à donner des conférences et à participer à des événements liés au trading.

En dépit de sa grande fortune, il demeure d’une grande humilité. Il évite les voitures de luxe et les repas somptueux, préférant le vélo et les ramen. Cependant, il a investi l’ensemble de ses économies dans l’achat d’un appartement au dernier étage, au coût de 400 millions de yens (plus de 3 millions de dollars au taux de change de 2023).

Dans la communauté des traders japonais, il est connu sous le nom d’utilisateur “BNF” sur les forums de discussion. À la suite d’une de ses transactions les plus mémorables, il a été affublé du surnom de “J-Com man”. En 2005, il a gagné des millions en un seul trade sur J-Com Holdings lors de son entrée en bourse à la Bourse de Tokyo. L’occasion était spéciale : un autre trader de Mizuho Securities avait vendu accidentellement 610 000 actions à 1 yen chacune au lieu d’une action à 610 000 yens. Cette méga vente a fait chuter le prix des actions, suscitant l’intérêt de Kotegawa et d’autres investisseurs. Kotegawa a acheté 7 100 actions pendant la baisse, tout en vendant une partie de sa position lors du rebond et en en conservant une fraction durant la nuit. Il est aussi le mentor d’un trader star au Japon qui réalisa 40 Millions de dollars avec un trade et qui se cache derrière son pseudo d’ancien pro gamer “CIS”.

Ses apparitions à la télévision suite à ces exploits ne sont pas particulièrement instructives, car l’accent semble être mis sur ses habitudes de consommation – ou peut-être plus exactement sur son manque d’intérêt à dépenser l’immense fortune qu’il a amassée – plutôt que sur les aspects techniques qui sous-tendent sa stratégie de négociation.

Les leçons de ce trader légendaire japonais

L’histoire de Takashi tokegawa est une source d’inspiration pour de nombreux traders dans le monde entier. Elle montre qu’il est possible de réussir en trading, même si l’on commence avec peu d’argent. Connu pour sa simplicité, il a pour habitude de trader des volumes astronomiques en pyjama de sa chambre en mangeant des nouilles.

Kotegawa a appris de ses erreurs et a développé une méthode de trading efficace. Il partage ses connaissances et ses expériences avec d’autres traders, dans le but de les aider à réussir. Les leçons que l’on peut tirer de l’histoire de Kotegawa sont les suivantes :

  • La discipline est la clé du succès. Kotegawa est un trader très discipliné. Il suit sa méthode de trading.
  • La patience est également importante
  • Le trader recommande de définir des critères spécifiques pour créer des listes de surveillance sur Trading View, comme la sélection d’actions ordinaires, la fixation d’un seuil de prix et l’utilisation d’indicateurs techniques tels que le pourcentage de variation et les moyennes mobiles.
  • La stratégie se concentre sur l’utilisation des moyennes mobiles, des indicateurs RSI et MACD pour déterminer les mouvements de surachat et de survente sur le marché, visant à automatiser le processus de prise de décision.
  • Le trader souligne l’importance de ne pas s’intéresser à une action si elle n’a pas de niveau de support, indépendamment d’autres facteurs, mettant en évidence l’importance de l’analyse technique dans sa stratégie de trading.
  • L’utilisation d’une moyenne mobile exponentielle de 10 séances peut aider les traders à identifier les mouvements de contre-retrait et à sortir automatiquement des positions lorsque la moyenne mobile est cassée, ce qui leur permet de rester en position jusqu’à ce qu’une tendance plus importante ou un rebond se développe.

Sa stratégie lors des marchés baissiers

Il a maitrisé les stratégies de marché baissier dès le début de sa carrière de trader, qui a coïncidé avec l’effondrement de la bulle DotCom.

BNF soutient que les marchés baissiers offrent en fait de meilleures opportunités de profit : dans un marché haussier, les détenteurs à long terme sont ceux qui profitent le plus d’un mouvement haussier des prix des actions, car il y a un décalage avant que les traders à court terme qui suivent une action puissent entrer dans le marché. Sa stratégie de rebond fait pencher la balance en faveur des opérateurs à court terme comme lui, ce qui crée des opportunités intéressantes. Selon Takashi, les taux de divergence entre certaines actions et le marché peuvent être des indicateurs utiles. Ils sont très contextuels et varient d’un secteur à l’autre, voire d’un groupe de titres à l’autre au sein d’un même secteur. Mais ils aiment utiliser les divergences d’évolution de certains titre vs le marché. Ainsi, par exemple, lors du marché baissier de 2001, il a placé une offre sur des titres présentant des niveaux de divergence d’au moins 25 %. Ce seuil n’est pas universel, car dans un marché haussier, on peut ne voir que des niveaux de divergence de 15 % ou moins, suivis d’un fort rebond. Les traders doivent donc développer une intuition pour ces choses, à la fois en termes d’opportunités de rebond, mais aussi pour profiter de la hausse des actions en tandem avec l’indice Nikkei 225 après une phase de baisse.

Comment Takashi Kotegawa a-t-il accompli ces exploits boursiers extraordinaire ?

Quelles sont les stratégies exactes de Takashi Kotegawa ? Malheureusement, il n’existe que peu de détails spécifiques ou d’articles de presse à ce sujet. Sa célèbre opération sur J-Com était en partie attribuable à la chance, mais il emploie également une stratégie efficace de swing trading. Le style de Takeshi Kotegawa est en effet principalement le swing trading (bien que beaucoup le considèrent comme un day trader). Il utilise l’analyse technique pour déterminer le point le plus bas pour entrer en position, c’est un “bottom fisher”. Takeshi Kotegawa cherche également à acheter des actifs survendus dans le but de profiter d’un changement de tendance à la hausse de leur prix. “Je ne connais pas l’avenir du marché boursier japonais. Je ne considère pas le marché dans une perspective à long terme”, a déclaré Takeshi Kotegawa lors d’une interview.

Il est devenu un mentor pour de nombreux traders étudiant encore son succès. Sa philosophie repose sur la conviction que gagner de l’argent est plus aisé en période de marchés baissiers qu’en période de hausse. Il vise à capitaliser sur les rebonds à court terme des actions en baisse. Certaines sources le décrivent comme un adepte du day trading de divergence. Parmi les indicateurs techniques, il utilisait les bandes de Bollinger et le RSI pour prendre position en fonction de la moyenne mobile à 25 jours. Il sélectionnait les actions ayant chuté d’au moins 20 % par rapport à la moyenne mobile sur 25 jours, puis profitait du rebond à court terme de ces actions. Toutefois, cela ne suffit pas à déclencher une transaction. Kotegawa observait également d’autres indicateurs techniques, comme l’oscillateur RSI, pour évaluer le caractère excessif du cours. Cependant, il n’applique pas la même approche à tous les titres. Comme les marchés sont en constante évolution, il ajuste le pourcentage de baisse qu’il recherche en fonction du marché.

Les détails précis demeurent quelque peu énigmatiques, avec peu d’informations accessibles dans les médias quant à ses transactions et stratégies. Ses résultats ont fait les gros titres et ont été abordés dans divers bulletins d’information. De plus, pour ajouter du mystère à son aura, il semble s’être évaporé de la scène…

Découvrez aussi notre trader légendaire français Sylvain Duport pour en savoir plus sur la psychologie des traders à succès.

Que Fais Takashi de son argent ?

Il se diversisfie dans l’immobilier afin de ne pas ouvoir tout son argent en bourse. Cela lui permet de ne pas dépendre que de la bourse et d’être perturbé emotionnellement dans son trading.  Il a investi dans un Condominium à 3 Millions de dollars et un immeuble de bureau à 77 Millions de dollars

Citations de Takashi Kotegawa

takashi-kotegawa-trader-japonais

” La chose la plus importante en matière d’investissement est de savoir quand sortir. le moment de la sortie est la clé. vous devez faire des efforts et vous concentrer sur la minimisation des pertes, puis vos bénéfices augmenteront naturellement.”

” un graphique doit être aussi simple que possible. Après tout, le marché monte ou descend. quelle que soit la complexité ou la simplicité de mon analyse, tout ce qui compte, c’est qu’il monte ou qu’il descende. “

” Finalement, j’ai été capable d’exécuter des transactions extrêmement rapidement. Ma main se déplace d’elle-même sans avoir à naviguer. Et en la regardant, je me dis que c’est la machine, et non ma propre main. “

” Je ne fais que négocier des actions dans une pièce fermée et je ne sais rien de ce qui se passe dans le monde. C’est presque culotté de ma part de conseiller quelqu’un qui a plus d’expérience dans la vie. J’ai de l’argent, mais cela ne veut pas dire que je suis une personne qui a de la valeur. “

Une video (en anglais) sur youtube de son histoire