jesse-livermore-memoires-speculateur

Mémoires d’un spéculateur est la biographie de Jesse Livermore

Jesse Livermore était un célèbre spéculateur boursier américain de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle et mémoires d’un spéculateur est la biographie de Jesse Livermore par Edwin Lefevre. Jesse Livermore a gagné et perdu plusieurs fortunes considérables au cours de sa carrière et est considéré comme l’un des plus grands traders de l’histoire. Livermore était connu pour ses paris audacieux sur les mouvements des prix des actions et pour son utilisation innovante de la théorie de Dow pour prédire les tendances du marché. Malgré ses réussites financières considérables, Livermore a également connu des défaites douloureuses et a connu une fin tragique, se suicidant en 1940. Il ne tradait pas avec des graphiques. Il lisait les prix imprimés sur des bandes. C’était un lecteur de bandes qui se concentrait sur l’action des prix. Vous pouvez découvrir mon article sur le tape reading pour l’aspect lecteur de bandes et découvir ma formation price action pour l’aspect action des prix.

Dans l’ensemble, mérmoires d’un spéculateur est un classique en raison de la sagesse sur les conseils prodigués. Si vous le lisez en cherchant des méthodes de trading précises, vous serez déçu. Néanmoins, nous pouvons tirer de ce livre sur le légendaire opérateur boursier Livermore des conseils pratiques en matière de négociation par action des prix.

Le Parcours de Jesse Livermore et son apprentissage

L’histoire se déroule au début du XXe siècle et adopte le point de vue unique de Livermore. Du statut de garçon préposé au tableau cotation, il devient l’un des plus grands scalpeurs de cours boursiers, perfectionnant ses compétences de trader malgré des revers financiers. Il dévoile un talent naturel pour suivre les cours sur le téléscripteur et prédire les mouvements des actions. Son succès initial lui vaut le surnom de “boy plunger”. Cependant, ses efforts pour scalper les prix à Wall Street se soldent par des échecs, les prévisions opportunes entraînant d’importantes pertes. Au fil du temps, Livingston apprend de ses erreurs, réalisant que prévoir les tendances du marché requiert plus de patience qu’il ne l’imaginait. L’auteur partage ses leçons tout au long du livre, notamment grâce à ses interactions avec des collègues, dont M. Partridge, alias “Old Turkey”. Les méthodes de Partridge, axées sur la patience et les positions à long terme, contrastent avec l’approche de Livermore. Il réalise que sa faiblesse réside dans le manque de patience pour attendre le plein potentiel de ses mouvements d’actions.

Mémoire d’un spéculateur : un voyage dans l’esprit de Jesse Livermore

Mémoires d’un Spéculateur, publié en 1923, est un livre fascinant qui retrace la carrière tumultueuse de Jesse Livermore, l’un des plus grands spéculateurs de l’histoire. Sous la plume d’Edwin Lefèvre, l’ouvrage offre un regard unique sur la psychologie du trading et les leçons apprises au fil de décennies d’expérience dans les marchés financiers. Plus qu’une simple biographie, Mémoires d’un Spéculateur est une véritable bible pour les investisseurs. Livermore y partage ses réflexions sur la nature des marchés, les erreurs courantes des traders et les principes fondamentaux du succès à long terme. L’ouvrage est divisé en deux parties distinctes. La première partie raconte l’ascension fulgurante de Livermore, de ses débuts modestes à Boston jusqu’à son statut de figure légendaire de Wall Street. La seconde partie se concentre sur ses années de maturité et les leçons qu’il a tirées de ses succès et de ses échecs. L’un des aspects les plus frappants de Mémoires d’un Spéculateur est sa franchise. Livermore n’hésite pas à exposer ses erreurs et ses faiblesses, offrant ainsi aux lecteurs une vision honnête et parfois crue du monde impitoyable de la spéculation.

Le livre est également parsemé de citations inspirantes qui font réfléchir sur la nature humaine et les dangers de la cupidité. Parmi les plus célèbres, on peut citer :

    • “Le marché ne se soucie pas de ce que vous pensez. Il ne se soucie que de ce que vous faites.”
    • “La plupart des gens perdent de l’argent en bourse parce qu’ils essaient d’acheter à bas prix et de vendre à haut prix. Ils devraient plutôt acheter quand tout le monde vend et vendre quand tout le monde achète.”
    • “Le succès en bourse ne dépend pas de la chance, mais de la discipline, de la patience et de la connaissance.”

Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles vous devriez lire Mémoires d’un Spéculateur :

    • Pour découvrir l’histoire incroyable de Jesse Livermore, l’un des plus grands spéculateurs de tous les temps.
    • Pour apprendre les principes fondamentaux du succès à long terme dans les marchés financiers.
    • Pour comprendre les erreurs courantes des traders et comment les éviter.
    • Pour profiter de la sagesse et des conseils d’un maître de la spéculation.
    • Pour vivre une lecture captivante et instructive qui vous tiendra en haleine.

Mémoires d’un speculateur et conseils sur La tendance générale

Il faut commencer par la tendance générale du marché. En résumé, l’argent se trouve dans le suivi de l’ensemble du marché et de sa tendance. Il faut commencer l’analyse d’abord par la tendance de l’indice boursier avant de s’intéresser aux actions individuelles.Peu de gens s’en rendent compte, mais Livermore a été le premier à s’intéresser à la macroéconomie mondiale. Sa “plus grande découverte” était l’importance de la macro – ou ce qu’il appelait les “conditions générales”. Il s’est rendu compte de la même chose que le gestionnaire de fonds spéculatifs Steve Cohen des décennies plus tard, à savoir que “40 % des mouvements de prix d’une action sont dus au marché, 30 % au secteur et seulement 30 % à l’action elle-même”. Après avoir fait cette découverte, Livermore a déclaré : “J’ai commencé à penser aux conditions de base plutôt qu’aux actions individuelles. Je suis passé à un niveau supérieur dans la dure école de la spéculation. Ce fut une étape longue et difficile à franchir”. Cette révélation a complètement changé sa façon d’aborder les marchés. Tandis que tout le monde s’amusait à perdre de l’argent en jouant au jeu du “stock picking”, Livermore étudiait les conditions générales. Il comprenait désormais la simple vérité fondamentale selon laquelle il faut être long dans un marché haussier et court dans un marché baissier.

Les grandes Impulsions

Il faut chercher le prochain grand mouvement au lieu de chercher des petites fluctuations. Il faut trouver des configurations de trading à l’achat quand la prochaine zone de résistance est éloignée, et des configurations à la vente lorsque la prochaine zone de support est éloignée. Il faut aussi laisser courir ses profits pour profiter des grandes impulsions. “Les spéculateurs achètent la tendance ; les investisseurs sont là pour le long terme ; “ils sont une race différente de chats”. L’une des raisons pour lesquelles les gens perdent de l’argent aujourd’hui est qu’ils ont perdu de vue cette distinction ; ils prétendent avoir le long terme en tête et ne peuvent pourtant pas s’empêcher de suivre la tendance de l’argent chaud.” Ne pas tenir compte des grandes fluctuations et essayer d’entrer et de sortir du marché continuellement peut être fatal. Personne ne peut saisir toutes les fluctuations. Dans un marché haussier, votre jeu consiste à acheter et à conserver jusqu’à ce que vous pensiez que le marché haussier est proche de sa fin. Pour ce faire, vous devez étudier les conditions générales et non les conseils ou les facteurs particuliers qui affectent les actions individuelles.

Parfois il est important de ne rien faire

Quel que soit votre style de trading, essayer de profiter de chaque fluctuation du marché est non seulement épuisant, mais également impossible. Il en résulte un over trading qui mène à la ruine. Il faut avoir des règles de trading claires et se concentrer sur les bonnes configurations. Il semble très facile de dire que tout ce que vous avez à faire est de regarder les prix bande, d’établir vos points de résistance et de support et d’être prêt à trader. Mais dans la pratique, un homme doit se prémunir contre beaucoup de choses, et surtout contre lui-même, c’est-à-dire contre la nature humaine. Livermore comprenait les faiblesses de l’homme peut-être mieux que quiconque. Il a gagné et perdu des fortunes à maintes reprise. Il connaissait bien la vérité fondamentale selon laquelle devenir un grand trader relève autant de la maîtrise de soi que de la maîtrise du marché. Le désir d’agir constamment, quelles que soient les conditions sous-jacentes, est responsable de nombreuses pertes, même parmi les professionnels, qui estiment qu’ils doivent ramener de l’argent à la maison tous les jours, comme s’ils travaillaient pour un salaire normal.

Éviter le trading à contre tendance

Il faut être haussier dans un marché haussier et baissier dans un marché baissier et ne pas essayer de saisir tous les retournements. Les renversements de tendance sont un processus, pas un événement. Livermore note “qu’un marché ne culmine pas dans un grand éclat de gloire. Il ne se termine pas non plus car un renversement soudain de forme. Un marché peut cesser d’être un marché haussier, et c’est souvent le cas, bien avant que les prix ne commencent généralement à s’effondrer”. La tendance est votre amie et il existe des tendances distinctes sur des intervalles de temps différents. Plus il y a de tendances qui s’alignent sur chaque intervalle, moins il y a de résistance sur le chemin de l’opération.

Le trading demande beaucoup de travail et l‘expérience et les erreurs permettent d’apprendre et de progresser

“Les personnes qui cherchent de l’argent facile paient invariablement pour avoir le privilège de prouver de manière concluante qu’on ne peut pas en trouver sur cette terre sordide.”

“Une autre leçon que j’ai apprise très tôt est qu’il n’y a rien de nouveau à Wall Street. Il ne peut pas y en avoir car la spéculation est aussi vieille que les collines. Tout ce qui se passe aujourd’hui sur le marché boursier s’est déjà produit et se reproduira. Je ne l’ai jamais oublié. Je suppose que j’arrive vraiment à me souvenir quand et comment c’est arrivé. Le fait que je me souvienne ainsi est ma façon de capitaliser l’expérience.”

Ne pas moyenner pas à la baisse et réduire ses pertes quand on a tort

Il faut toujours vendre ce qui vous fait perdre et gardez ce qui vous fait gagner. Il faut savoir prendre ses pertes quand on a tort et ne pas passer en mode espoir en laissant courir ses pertes. Le trader moyen est prompt à prendre un bénéfice et lent à enregistrer une perte. Pour en revenir à l’importance d’inverser notre nature de trader, il est tout aussi important de laisser courir les profits que de réduire les pertes. N’oubliez pas que vous perdrez plus souvent que vous n’aurez raison. Il faut donc que les gagnants soient beaucoup plus nombreux pour compenser les perdants. Livermore a déclaré : “On dit qu’on ne devient jamais pauvre en prenant des bénéfices. Non, c’est vrai. Mais on ne s’enrichit pas non plus en prenant un bénéfice de quatre points dans un marché haussier”

Mémoires d’un spéculateur en résumé

“Mémoires d’un spéculateur”  est un livre qui décrit les expériences et les stratégies du grand spéculateur boursier Jesse Livermor. Il explore les différentes techniques utilisées par Jesse Livermore pour prendre des décisions de trading et les erreurs courantes que les investisseurs peuvent faire. Le livre offre également une vue sur les différents types de personnes et les comportements qui peuplent le monde de la bourse. En fin de compte, “Mémoires d’un spéculateur” met en lumière la nature humaine et la psychologie derrière les investissements en bourse. Jesse Livermore a déclaré : “Un homme peut avoir une grande capacité mathématique et un pouvoir d’observation exceptionnellement précis, mais échouer dans la spéculation s’il ne possède pas aussi l’expérience et la mémoire. Alors, comme le médecin qui se tient au courant des progrès de la science, le trader avisé ne cesse d’étudier les conditions générales, de suivre partout les développements susceptibles d’affecter ou d’influencer le cours des différents marchés.”

Vus trouverez ci-dessous une vidéo en anglais sous titrée en français qui retrace le parcours passionnant de Jesse Livermore